Archive Page 3

L’équipe de campagne de Martine Aubry : une grande ouverture sur la société civile

L’équipe de campagne présentée par Martine Aubry le 12 juillet 2011 se distingue par sa grande ouverture sur la société civile. Voici une courte notice biographique pour chacun des membres de son équipe. Un beau rassemblement de compétences !

Refonder le progrès

Axel Kahn

Médecin et chercheur, il est actuellement président de l’Université Paris Descartes. Il a été membre d’instances d’éthique française et européenne. Il a écrit plusieurs ouvrages sur les aspects sociaux, philosophiques et éthiques du progrès scientifique. Sa réflexion porte sur les conditions nécessaires à une refondation du progrès qui ne peut être qu’un progrès pour l’homme.

Société numérique

Daniel Kaplan

Spécialiste des technologies de l’information et de l’innovation ouverte, Daniel Kaplan est délégué général de la Fondation Internet nouvelle génération (FING). Il est l’auteur de La Ville 2.0 plate-forme d’innovation ouverte (FYP, 2009) et d’Informatique, libertés, identités (FYP, 2010).

Economie-Finances-G20

Daniel Cohen

Professeur d’économie à l’Ecole normale supérieure, il est président du Conseil d’Orientation Scientifique de la fondation Jean-Jaurès. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, traduits en une dizaine de langues, sur la mondialisation et les transformations du capitalisme contemporain (derniers en date:Trois leçons sur la société post-industrielle, Le Seuil, et La Prospérité du Vice, Albin Michel).

Ecologie-énergie

Pierre Radanne

Expert en politiques énergétiques face au changement climatique, il est président de l’association 4D (Dossiers et Débats pour le Développement Durable). Il a été président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). En 2003, il a été chargé de la prospective long terme à la Mission Interministérielle de l’Effet de Serre. Il est aujourd’hui consultant indépendant, expert auprès des institutions et conférencier. Il a notamment publié L’énergie dans l’économie (1988) et Energies de ton siècle ! Des crises à la mutation (2005). Il fait partie des experts français les plus écoutés en matière de changement climatique.

Travail-emploi

Yves Lichtenberger

Il est professeur de sociologie à l’Université de Marne-la-Vallée dont il a été président de 2002 à 2007. Ses domaines de recherche sont l’organisation du travail, les relations professionnelles et qualifications professionnelles. Il a été secrétaire national de la Fédération des Services et membre du bureau national de la CFDT de 1971 à 1984, et directeur du CEREQ (Centre d’études et de recherches sur les qualifications) de 1989 à 1994.

Agriculture-Modernité

Régis Hochart

Agriculteur, il est producteur de lait et de fromages de chèvre dans le Tarn-et-Garonne. Il a été porte-parole de la Confédération Paysanne. Il a prône une agriculture de proximité et de qualité et dénonce le rôle des acteurs financiers dans les difficultés actuelles de l’agriculture. Il est membre du conseil économique, social et environnemental et auteur remarqué d’un récent rapport sur « La future PAC après 2013 ».

Economie sociale et solidaire

André Dupon

Président de Vitamine T, première entreprise d’insertion, créée en France il y a 35 ans, premier groupe d’entreprises d’insertion de France, 14 entreprises, 3000 salariés, groupe inscrit depuis sa création dans un partenariat avec le monde économique et associatif.

Recherche-université

Vincent Berger

Physicien, il est aujourd’hui président de l’Université Paris Diderot et fait également partie du Conseil d’administration du PRES Sorbonne Paris. Ses principaux travaux portent sur la physique des hétérostructures semiconductrices et la physique et la technologie des dispositifs opto-électroniques. Il est l’auteur de plus de 130 publications scientifiques et de 15 brevets. Il est engagé dans la réflexion sur le développement de la société de la connaissance.

Nord-Sud, Coopération, Rayonnement

Jean-Christophe Rufin

Médecin, écrivain et diplomate, il a présidé Action contre la faim (ACF). Il a été ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie. Il a été élu en 2008 à l’Académie française dont il est le plus jeune membre. Il a reçu de nombreux prix pour ses ouvrages dont le Prix Goncourt 2001 et le Grand prix de l’Académie de marine pour son roman Rouge Brésil. Dans ses œuvres, il explore notamment les transformations que la mondialisation fait subir, partout dans le monde, aux peuples et aux sociétés.

Jean-Michel Severino

Spécialiste des questions d’aide au développement, il a été directeur général de l’Agence française de développement (AFD) de 2001 à 2010. Membre de l’Académie des technologies, senior fellow de la Fondation pour la recherche et le développement international et du German Marshall Fund, il a notamment écrit un grand et beau plaidoyer pour l’Afrique Le temps de l’Afrique (2010) et Idées reçues sur le développement (2010). Expert reconnu internationalement, il plaide pour une nouvelle ambition en matière d’aide au développement.

Identité républicain-Laïcité

Yamina Benguigui

Réalisatrice et productrice, elle a notamment réalisé Mémoires d’immigrés en 1998 et Inch’Allah dimanche, sorti en 2001. En 2009, elle a initié un colloque intitulé « Décolonisons les Imaginaires » réunissant des sociologues, des professionnels, des artistes et des citoyens afin d’éveiller les consciences sur la problématique des discriminations raciales. Depuis 2008, elle est adjointe à la Mairie de Paris en charge des droits de l’Homme et de la lutte contre les Discriminations.

Justice-institutions

Henri Leclerc

Avocat, président de la Ligue française pour la défense des droits de l’homme et du citoyen de 1995 à 2000, il est aussi un ancien membre du conseil de l’ordre des avocats de Paris.  Il a accompagné le mouvement social, aux côtés des paysans travailleurs, des mineurs de fond, de la CFDT, des militants luttant pour l’amélioration des conditions de détention, des tenants d’une presse indépendante… Christophe Perrin et Laurence Gaune (2010) lui ont consacré une partie de leur ouvrage Parcours d’avocat(e)s, (entretien avec Henri Leclerc).

Urbanisme-logement

Djamel Klouche

Il est l’une des révélations de la nouvelle génération d’urbanistes qui porte une conception et une vision mondiale de la Ville du XXIe siècle. Diplômé en architecture, de Sciences Po et de l’EHESS, enseignant associé à l’école d’architecture de Versailles, il a fondé en 2006 l’agence L’AUC. Ce spécialiste du projet urbain, mais aussi de la planification à grande échelle, est impliqué dans de nombreux projets au Brésil, en Asie du Sud Est, en Algérie mais aussi à Pantin, à Rennes, à la Réunion ou encore à Lille, où il est l’urbaniste en chef de la reconquête du site emblématique de Fives-Cail-Babcock. Son crédo, c’est une approche sensible de la ville, 100% métropolitaine et 100% délicate. Ses projets sont animés d’une attention portée à la vie sociale, aux usages, au design, à l’écologie et à l’art de vivre. Auteur en France de plusieurs contributions d’échelle métropolitaine (« Grand Paris », Lille Métropole « Ville3000 », Bordeaux Métropole Aquitaine « 50.000 logements », etc.), ses travaux témoignent d’une nouvelle culture de projets, à la fois contemporaine et incluse dans la substance du territoire et des hommes.

Services publics

Maya Bacache-Beauvallet

Économiste, elle est maître de conférences à Telecom-Paristech et chercheure au Centre pour la recherche économique et ses applications (Cepremap). Ses recherches portent sur l’emploi public, la réforme de l’Etat, la performance au travail. Elle a notamment écrit Les Stratégies absurdes. Comment faire pire en croyant faire mieux (2009). Elle est connue pour ses analyses de la « fausse performance » qui mine la société contemporaine.

Education

Claude Lelièvre

Historien de l’éducation, il a été professeur d’histoire de l’éducation à la Faculté de sciences humaines et sociales – Sorbonne (Paris V) de 1987 à 2010. Spécialisé dans l’histoire des politiques scolaires, il a notamment été membre de la commission « Thélot » en 2003-2004. Il a écrit : Les politiques scolaires mises en examen : onze questions en débat, ESF, 2008 et L’école obligatoire : pour quoi faire ?, Retz, 2004. C’est un des meilleurs connaisseurs actuels des questions éducatives et un défenseur de l’école laïque et républicaine. Il plaide notamment pour la refonte des rythmes scolaires et l’invention de nouvelles pédagogies.

Lutte contre les discriminations

Paul Bouchet

Avocat et conseiller d’Etat honoraire ; président de l’AGE de Lyon, il fut l’un des rédacteurs de la charte de Grenoble adoptée par l’UNEF à son congrès de 1946. Il fut bâtonnier du barreau de Lyon, président d’ATD Quart Monde de 1998 à 2002 et président de la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Il est membre du comité de soutien de l’association « Primo-Levi ».

Michel Wieviorka

Sociologue, président de l’Association internationale de sociologie et administrateur de la FMSH, ses recherches portent notamment sur la violence, le racisme, les mouvements culturels et sociaux. Il a notamment écrit récemment La diversité (2008) et Pour la prochaine gauche (2011).

Femmes

Françoise Héritier

Antropologue, Professeur Honoraire au Collège de France. Elle a mené des recherches au Burkina Faso. Spécialiste des questions touchant à la parenté, au mariage, à la famille, au rapport de sexe et de genre. Elle s’intéresse particulièrement au fonctionnement des représentations mentales dans notre société. Elle a coécrit Ces yeux qui te regardent, et la nuit, et le jour (2011) et notamment écritMasculin/Féminin. La pensée de la différence (1996).

Santé-Sécurité sociale

Brigitte Dormont

Professeur à l’Université Paris Dauphine au sein du LEDA-LEGOS
 (laboratoire d’économie et de gestion des organisations de santé), elle est membre du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) depuis 2011. Elle est aussi directrice de la chaire « Santé, risque, assurance » de l’Université Dauphine et co-directrice du programme « Economie publique et redistribution ». Elle est l’auteure de « Les dépenses de santé : une augmentation salutaire ? » (Éditions Rue d’Ulm, février 2009).

Pr. Alain Fischer

Médecin, professeur d’immunologie pédiatrique à l’Université Paris Descartes, il est également directeur de l’unité Inserm « Développement normal et pathologique du système immunitaire » à l’hôpital Necker-Enfants malades, dont il est le chef du service d’immunologie et d’hématologie depuis 1996. Ses travaux portent sur les déficits immunitaires acquis dès la naissance (enfant-bulle) ainsi que la mise au point de plusieurs modalités thérapeutiques de ces maladies. En 2002, il est élu membre titulaire de l’Académie des sciences, et en 2011 membre titulaire de l’Académie nationale de médecine. En 2008, il a reçu le Grand Prix Inserm pour l’ensemble de ses travaux.

Personnes âgées-handicap

Pr. Jean-Claude Ameisen

Jean-Claude Ameisen est médecin, chercheur, professeur d’immunologie à l’Université Paris Diderot. Il est l’auteur notamment de la « Sculpture du vivant », « Dans la lumière et les ombres », « Darwin et le bouleversement du monde », et (avec F.Arnold) « Les couleurs de l’oubli ». Il anime l’émission Sur les épaules de Darwin sur France Inter. Engagé dans la réflexion éthique, il est président du Comité d’éthique de l’Inserm, membre du Comité Consultatif National d’Ethique, du Conseil d’orientation de l’Agence de la Biomédecine, et vice-président du bureau de la Conférence Européenne des Comités d’Ethique Nationaux du Conseil de l’Europe. Impliqué dans le développement des relations entre science, culture et société, il est membre du Conseil scientifique du Collège international de philosophie, du Directoire du Centre d’Etudes du Vivant.

Immigration

El Mouhoub Mouhoud

Professeur d’économie à Dauphine, il est directeur du Groupement de Recherches International du CNRS DREEM (Développement des Recherches Economiques Euro-méditerranéennes). Spécialiste des flux migratoires internationaux, il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Mondialisation et délocalisation des entreprises, (Repères, La Découverte, 2008), et L’Europe et ses migrants. Ouverture ou repli ?, (avec J. Oudinet, L’Harmattan, 2007)

Sports

Yohann Diniz

Athlète spécialiste de marche athlétique, il est double champion d’Europe (en 2006 à Göteborg et en 2010 à Barcelone) et médaillé d’argent mondial en 2007 sur 50 kilomètres à Osaka. Il a décroché le record du monde de la distance sur piste (50 000 mètres avec un temps de 3 h 35 min 27 s.), le 12 mars 2011, à Reims.

Culture

Sandrine Bonnaire, actrice, auteur et réalisatrice

L’équipe de campagne de Martine Aubry

Directeur de campagne : François Lamy

Porte-paroles : Anne Hidalgo, Olivier Dussopt

Conseiller diplomatique : Dominique de Combles de Nayves

Conseiller défense : Louis Gautier

Conseiller culture : Didier Fusillier

Coordination « contenus » : Guillaume Bachelay

Forum des idées, relations avec les think-tanks et les intellectuels : Christian Paul

Relations avec les élus : Michel Destot avec Jacques Auxiette, Marie-Françoise Pérol-Dumont, André Laignel

Relations avec le parti : Christophe Borgel

Relations avec l’Assemblée Nationale : Daniel Goldberg

Relations avec le Sénat : Alain Anziani, Jean-Pierre Sueur et Simon Sutour

Evénements et initiatives : David Assouline

Mobilisation militante : Pouria Amirshahi, Guillaume Balas

Didier Mathus: conseiller CSA

 

Refonder le progrès : Axel Kahn

Société numérique : Daniel Kaplan

Economie-Finances-G20 : Pierre-Alain Muet / Daniel Cohen

Industrie-Innovation-PME : Guillaume Bachelay

Ecologie-Energie : Laurence Rossignol, Philippe Martin / Pierre Radanne

Travail-Emploi : Alain Vidalies / Yves Lichtenberger

Agriculture-Ruralité moderne : Germinal Peiro / Régis Hochard

Transports : Christian Eckert, Bernard Soulage

Economie sociale et solidaire :  Marie-Guite Dufay / André Dupon

Recherche-Université : Isabelle This Saint-Jean / Vincent Berger

Europe : Catherine Trautmann, Pervenche Berès

Nord-Sud, Cooperation, Rayonnement : Jean Christophe Rufin, Jean-Michel Severino

Justice : Elisabeth Guigou, Marie-Pierre de la Gontrie / Henri Leclerc

Laïcité-Identité républicaine : Jean Glavany / Yamina Benguigui

Sécurité : François Pupponi, Abdelhak Kachouri

Ville-Logement : Pierre Cohen / Djamel Klouche

Quartiers-Banlieues : Annie Guillemot, Claude Dilain

Services publics : François Brottes, Razzy Hammadi / Maya Beauvallet

Territoires-Décentralisation : François Bonneau, Marie-Françoise Pérol-Dumont

Outre-Mers : Patrick Lebreton, Gilbert Annette, Félix Desplan, Ibrahim Aboubacar

Education : Bruno Julliard / Claude Lelièvre

Droits de l’homme – Lutte contre les discriminations : Adeline Hazan / Paul Bouchet et Michel Wievorka

Femmes : Caroline De Haas / Françoise Héritier

Santé-Sécurité sociale : Jean Mallot / Brigitte Dormont et Pr. Alain Fischer

Jeunesse : Thierry Marchal-Beck, Rama Sall

Personnes âgées–Dépendance Charlotte Brun / Pr. Jean-Claude Ameisen

Handicap : Jérôme Guedj / Jérémie Boroy

Immigration : Sandrine Mazetier / El Mouhoub  Mouhoud

Sports : Brigitte Bourguignon/ Valérie Fourneyron  / Yohann Diniz

Culture-Média : Patrick Bloche / Sandrine Bonnaire

Avec Martine Aubry, pour l’égalité Femmes-Hommes !

Une centaine de personnalités, femmes et hommes, chercheuses et chercheurs, militants et militantes féministes, responsables associatifs, élues et élus, praticiennes et praticiens de l’égalité dans leur milieu professionnel ou leur engagement personnel, issus des rangs du Parti Socialiste ou non ont lancé dimanche un appel pour s’engager aux côtés de Martine Aubry dans la primaire citoyenne.

Ce texte rappelle que notre société accuse un retard immense en matière d’égalité femmes – hommes et qu’il est urgent de tourner la page des inégalités pour en écrire une nouvelle : celle de l’émancipation de toutes et tous. Seule la gauche, qui porte un projet d’émancipation et d’égalité pourra porter un projet de transformation sociale qui fera avancer les droits des femmes et donc les droits de tous.

Pour les signataires de cet appel : «Martine Aubry est la candidate la mieux à même de relever ce défi de l’égalité. En plaçant la question sociale au cœur du projet des socialistes, elle s’engage pour des avancées collectives qui feront progresser nos droits. En proposant que l’égalité entre les sexes soit au cœur de son projet, elle affiche sa volonté de passer des textes à la réalité. Enfin, par son parcours et le travail qu’elle a effectué, dans toutes ses responsabilités, et en particulier depuis trois ans au sein du Parti Socialiste, elle est la mieux à même de rassembler la gauche, condition de la victoire en 2012. »

Signez et faites signer cet appel sur http://avecmartineaubrypourlegalite.wordpress.com/

Vous pourrez trouver sur le blog les propositions de Martine Aubry pour l’égalité femmes – hommes.

Retrouvez l’appel sur Facebook et sur Twitter

Parmi les premiers signataires : Laure ADLER, Journaliste, Christian BAUDELOT, Sociologue, Chantal BIRMAN, Collectif des Associations et des syndicats de sages-femmes, Marie-Laure BRIVAL, Cheffe de service Maternité des Lilas, Fabienne BRUGERE, Chercheuse, Françoise HERITIER, Anthropologue, Memona HINTERMANN, Journaliste, Françoise LAURANT, Militante féministe, Mengue M’EYAA, Présidente du Mouvement Civique des Femmes, Sylvie MEYER, Réalisatrice, Dominique MIGEON, Président d’une association de défense de la Laïcité, Paris 15e, Christine PETIT, Professeure au Collège de France, Camille PEUGNY, Sociologue, Françoise PICQ, Chercheuse féministe, Fabienne SERVAN-SCHREIBER, Productrice, Rachel SILVERA, Maitresse de conférence, Martine STORTI, Inspectrice Générale de l’Education Nationale, Grégoire THERY, Militant féministe, Secrétaire Général du Mouvement du Nid, Philippe TORRETON, Acteur Viviane VAN DE POELE, Présidente du groupe Forum de Romainville.

«Avec Martine Aubry»: l’appel des intellectuels et des chercheurs

Voici le texte de l’appel publié vendredi 8 juillet 2011 dans Libération par des chercheurs, des intellectuels et des personnalités de la culture, pour soutenir la démarche de Martine Aubry.

En produisant des analyses, des connaissances et des idées, les chercheurs, les intellectuels, les femmes et les hommes de culture contribuent à animer l’espace public, en citoyens. A un moment où notre pays attend que lui soient proposés des repères pour se projeter à nouveau vers l’avenir avec confiance, plus que jamais la recherche, la création, la production et la diffusion des savoirs sont indispensables pour redonner du sens et un cap à l’action politique.

Notre vocation, notre mission, notre profession aussi, bien souvent, nous conduisent à distinguer ceux qui, parmi les responsables politiques, s’intéressent à notre travail, établissent une relation authentique et durable avec nous, tiennent compte de nos publications, de nos œuvres, de notre apport à la vie de la Cité.

Martine Aubry a toujours témoigné un intérêt réel et profond à la culture et à la vie des idées. Elle a comblé un manque devenu criant au sein de son parti en mettant en place un « laboratoire des idées » qui développe des dynamiques nouvelles entre les deux univers, le sien, politique, et le notre, intellectuel, culturel et scientifique.

L’élan qu’elle a impulsé à Lille, capitale européenne de la culture, perdure, avec des logiques d’innovation ouvertes au monde et le souci d’assurer l’accès des milieux populaires à ce que la culture offre de meilleur.

Les temps où la distance se creusait entre la gauche et l’univers des idées s’éloignent. L’époque impose à nouveau l’engagement. Cette évolution n’est elle-même qu’un aspect des rapprochements qui se nouent entre la gauche et la société dans son ensemble. Nous sommes convaincus que Martine Aubry, femme d’Etat, saura à l’avenir veiller à ce que soient poursuivies et intensifiées ces relations, indispensables et fécondes. C’est pourquoi nous la soutenons dans son action, et pour représenter la gauche à l’élection présidentielle de 2012.

Signataires

Laure Adler, journaliste
Jean-Pierre Azéma, historien
Philippe Bataille, sociologue
Christian Baudelot, sociologue
Fabienne Brugère, philosophe
Johann Chapoutot,  historien
Catherine Clément, philosophe
Daniel Cohen, économiste
Philippe Darriulat, historien
Jean-Pierre Dozon, anthropologue
François Dubet, sociologue
Pierre Encrevé, linguiste
Alain Fischer, professeur de médecine, membre de l’Académie des sciences
Françoise Gaillard, philosophe,
Alain Geismar, universitaire
Maurice Godelier, anthropologue,
Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste
Françoise Héritier, anthropologue
Stéphane Hessel, Ambassadeur de France
Axel Kahn, généticien
Guillaume Le Blanc, philosophe
Hervé Le Bras, démographe
Christian Lechervy, politologue
Valérie Masson-Delmotte, paléo-climatologue
Pierre Mathiot, politologue
Olivier Mongin, philosophe
Frédéric Monier, historien
Bertrand Monthubert, mathématicien
Pap Ndiaye, historien
Isabelle Neuschwander, archiviste paléographe
Serge Paugam, sociologue
Christine Petit, Professeure au Collège de France
Natalie Petiteau, historien
Camille Peugny, sociologue
Jenny Raflik, historien

Joël Roman, philosophe

Joel Ruet, économiste
Fabienne Servan-Schreiber, productrice
Alfred Spira, épidémiologiste
Serge Tisseron , psychiatre, psychanalyste
Jean Vigreux, historien
Annette Wieviorka, historienne
Michel Wieviorka, sociologue
Catherine Wihtol de Wenden, politologue
Francis Wolff, professeur de philosophie à l’ENS

Nouveaux signataires
Michel  Bourse, Maître de Conférences Sciences de l’Information et de la Communication
Michele Manceaux , écrivain et journaliste
Marek Kirszenbaum, généticien
Veronique Vincent, biologiste
Michel Saint Jean, physicien, directeur de recherche au CNRS
Rémi Bazillier, économiste
Renaud de Beaurepaire, psychiatre
Sylvie Meyer, scénariste réalisatrice
Claude Thiéfine, plasticien

Philippe Angrand, Saint-Cyrien
François Grünewald, Agronome
Maël Rannou, Editeur et critique
Jean Pierre Gattegno, Ecrivain
Eliane Escoubas, Philosophe
Benoît Vallet, Professeur de médecine
Nadine Job-Spira, Epidémiologiste
Sabine Franel, Réalisatrice, Scénariste
Michel Saint-Jean, Physicien
Lionel Povert, Professeur de lettre
Bruno Péquignot, Sociologue
Fabienne Vonier, Productrice
Jacqueline Billiez, Sociolinguiste

Anafak Lemofak, Historien
Véronique Vincent, biologiste
Stuart Seide, directeur du théâtre du Nord, metteur en scène
André Larquié, ancien président de RFI et de l’Opéra de Paris
Claude Courtecuisse,  designer

Mardi 12 juillet : Rassemblement parisien de soutien à la candidature de Martine Aubry

Mardi 12 juillet : Rassemblement parisien de soutien à la candidature de Martine Aubry

Attention, en raison des risques d’intempéries, changement du point de RDV du rassemblement parisien :
Confluences, maison des arts urbains
190, Bd Charonne 75020 Paris
Métro : Alexandre Dumas

Première réunion du comité de soutien à Martine Aubry dans le cinquième arrondissement de Paris

Première réunion du comité de soutien à Martine Aubry

dans le cinquième arrondissement de Paris

Lundi 4 juillet 2011 à 20h00

au local de section du PS 5ème

328, rue Saint-Jacques

75005 PARIS

Déclaration de candidature de Martine Aubry

Voici la vidéo du discours de candidature de Martine Aubry à la Gare Saint-Sauveur de Lille, le mardi 28 juin 2011.

Le texte du discours (seul le prononcé fait foi)

Redresser la France, rassembler les Français dans la justice

Mes chers compatriotes,

J’ai souhaité aujourd’hui m’adresser à vous.

Dans moins d’un an a lieu l’élection présidentielle. La France a rendez-vous avec la démocratie, c’est-à-dire avec elle-même.

Notre pays subit de grands désordres, désordre économique, désordre budgétaire, désordre social, qui entraînent d’autres désordres dans les vies comme dans les lieux de vie. Un pouvoir enfermé dans ses certitudes, a touché à tout sans rien régler.

Je le dis: on ne peut pas innover, créer, soigner, éduquer, et soumettre ces nécessités vitales aux seules lois du marché. On ne peut pas critiquer le pouvoir financier, tout en le laissant continuer ses pratiques détestables. On ne peut pas protéger les Français en imposant les recettes libérales qui les fragilisent.

On ne gouverne pas en opposant les jeunes aux plus âgés, les travailleurs aux chômeurs, les Français aux étrangers. On ne préside pas la France sans porter haut ses valeurs et son identité, qui ont fait l’admiration du monde. Derrière l’apparence de l’énergie, trop souvent confondue avec l’agitation, ce pouvoir a surtout une réalité : une politique injuste exclusivement menée au profit des privilégiés.

Il est temps, il est grand temps que cela change vraiment.

Je veux rendre à la France sa force, sa sérénité, son unité.

Je veux redonner à chacun le goût de l’avenir et l’envie d’un destin en commun.

Aussi, j’ai décidé de proposer ma candidature à l’élection présidentielle.

Oui, la France connait des heures difficiles. Mais je suis résolue à me battre de toutes mes forces pour lui redonner avec vous un avenir. Il n’est pas de plus beau combat, il n’est pas de mission plus noble.

J’ai la conviction que face aux multiples défis de notre monde, une vision claire, une action cohérente et un langage de vérité permettront de récréer de la confiance, de redresser notre pays et de le rassembler dans la justice. La peur, le repli sur soi et le défaitisme: ce n’est pas la France!

– Je vous le dis ici dans ma ville de Lille, capitale d’une grande région industrielle où rien n’a jamais été donné, où tout a été conquis par le courage des femmes et des hommes. Lille, terre d’hospitalité pour ceux venus d’ailleurs, qui contribuent aujourd’hui à notre prospérité. Lille, que j’aime tant, qui m’a tant donné et qui m’a tant appris.

– Je vous le dis en m’appuyant sur ce que j’ai de plus cher, les valeurs transmises par ma famille : la morale, le sens de la justice et le goût des autres. Je puise ma force dans mes convictions de toujours, celles de la République et celles de la gauche. Pour moi, la liberté rime avec l’égalité, pour donner à chacune et chacun les moyens de construire sa vie. Pour moi, seule la fraternité permet une société apaisée où chacun donne le meilleur de lui-même aux autres. Pour moi, la laïcité est une valeur inestimable que nous devons protéger précieusement.

– Je le dis aussi après trois années de travail à la tête du Parti Socialiste, confiante dans le grand projetdu changement que nous avons préparé tous ensemble pour répondre à vos attentes et aux besoins du pays. J’ai vu, j’ai entendu, j’ai écouté, j’ai échangé avec beaucoup d’entre vous.

Les difficultés et même la colère sont là, mais le désir d’agir pour que notre pays retrouve un sens est puissant. Nul n’ignore la situation réelle de la France et la dureté de la crise. Nous aurons des efforts à réaliser, mais je m’y engage, ils seront justement répartis. On ne peut pas demander toujours plus à ceux qui ont peu et donner à ceux qui ont déjà tout. Tout ne sera évidemment pas possible tout de suite, mais nous reprendrons ensemble le chemin du progrès.

– Je m’adresse à vous aujourd’hui pour vous dire que je veux relever le défi d’une France innovante, compétitive et écologique.

Nous avons des ressources puissantes pour être dans le peloton de tête des nations. Nos ouvriers, nos employés, nos cadres, nos agriculteurs, nos entreprises, nos chercheurs, nos artistes, nos créateurs débordent de compétences, d’imagination et d’initiatives. Nos jeunes sont énergiques et créatifs. Il faut leur faire confiance et leur donner les moyens de leur autonomie.

Nous avons tous les atouts pour réussir dans la compétition mondiale en bâtissant, dans une France conquérante, un nouveau modèle économique, social et écologique, qui donnera à la France une génération d’avance.

– Je veux aussi restaurer la justice associée à la promesse républicaine.

Les Français doivent pouvoir vivre de leur travail, avec des emplois qui valorisent et permettent de progresser. Les jeunes doivent pouvoir faire des projets de vie et de travail. Les parents doivent pouvoir éduquer et protéger leurs enfants.

Chacun doit avoir accès aux soins et à un logement digne. Nos anciens ont droit à une retraite décente et à une prise en charge de la perte d’autonomie par la solidarité nationale. La sécurité qui est un droit essentiel, doit être assurée : le gouvernement utilise l’insécurité pour faire peur, moi je veux la combattre. Nous nous appuierons sur des services publics rénovés, attentifs à chacun, et sur une fiscalité juste.

Je vous promets de nouvelles conquêtes. L’égalité des droits pour tous, et d’abord entre les femmes et les hommes, doit enfin devenir une réalité. La culture doit être mise en avant pour nous inspirer, nous faire grandir et nous réunir.

– Je veux enfin que notre pays retrouve toute sa voix dans le monde.

La France ! Notre France, avec une diplomatie et une défense respectées, doit œuvrer pour la paix, la démocratie et la prospérité du monde!

Et aussi pour l’Europe ! Vous le savez bien, l’Europe est pour moi un combat de toujours. Mais je veux une nouvelle Europe, une Europe qui produit et qui protège, une Europe qui fait respecter de nouvelles règles dans le commerce international, une Europe forte et en même temps solidaire.

– Redonner à la France son poids et sa voix, rassembler dans la justice, tout cela sera possible grâce àun vrai souffle démocratique: une présidente qui préside, un gouvernement qui gouverne, un parlement renforcé et respecté, l’indépendance de la justice et des médias assurée, des syndicats et des associations au cœur du changement, une nouvelle décentralisation réelle et démocratique. Il faut oser la démocratie jusqu’au bout, comme nous le faisons avec nos primaires citoyennes !

Mes chers compatriotes de la métropole et des Outremers,

Nous rêvons d’un véritable changement au profit de tous, un changement où les mots se transforment en actes.

Je suis enthousiaste à l’idée d’aller à votre rencontre.

Je veux plus que tout rassembler, rassembler aujourd’hui les femmes et les hommes de gauche, les écologistes et les humanistes, pour que demain en 2012 nous puissions rassembler les Français et la nation toute entière.

Avec votre soutien, avec votre confiance, je prends aujourd’hui devant vous l’engagement de la victoire en 2012.

Vive la République !

Vive la France !


Bienvenue !

Bienvenue sur le blog du comité de soutien à Martine Aubry dans le cinquième arrondissement de Paris !
Vous trouverez ici de nombreuses informations sur la campagne de Martine Aubry, tant sur le plan local que national. Meetings, rencontres, diffusions de tracts, porte-à-porte, nous vous tiendrons régulièrement informés de toutes les actions que nous organisons dans le cinquième afin d'accompagner Martine Aubry jusqu'à la présidence de la République.
N'hésitez pas à vous abonner à ce blog afin que toute nouvelle information publiée ici vous soit communiquée par courriel.

Entrez votre adresse e-mail pour souscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par email.

Rejoignez 7 autres abonnés

Thèmes de campagne

Facebook

Twitter